QUADRICEPS

squat

Bien plus complet que la presse à cuisses, le squat permet de travailler de nombreux muscles, en particulier ceux des jambes et des fessiers. 

leg extension

Cet exercice travaille les muscles du bas de la cuisse. C'est un mouvement d’isolation pour le quadriceps. Il ne vaut pas le squat mais permet de travailler les cuisses sans solliciter les fessiers et dos. Par contre, il impose un grand stress au niveau du genou et ne peut donc pas convenir aux personnes ayant des problèmes au niveau de l'articulation.

squat barre guidee

idem que pour le squat libre, sauf que ici tu auras une aide qui va te permettre de te guider du début à la fin du mouvement. Pour casser les mythes, on dit que le squat barre guidée n'est pas fait pour les vrais athlètes, mais malheureusement pour ceux qui disent ça, vous avez tout faux. Le squat barre guidée aide à éviter des blessures déjà existante et permet de travailler tout aussi bien qu'un squat barre libre.

presse 

Il est considéré comme moins risqué que le squat à la barre car la charge est répartie sur l’ensemble du dos grâce au dossier de la machine. Il n’est cependant pas impossible de se blesser dessus si on pousse n'importe comment.

 

 

front squat

Durant l'exercice, la barre est posée sur l’avant des deltoïdes. Le front squat a l’avantage de mieux cibler les quadriceps (partie basse du muscle). De plus, il est moins dangereux pour les genoux. Cependant, le maintien de la barre peut être plus difficile et elle a tendance à vous tirer vers l’avant.

 

 

sissy squat

C'est un exercice de finition que vous pouvez utiliser en fin de séance. Vous pouvez l’exécuter sur une machine prévue pour ou pas. Il peut remplacer l'exercice de leg-extension. Il permet d'accentuer le travail du droit antérieur par un étirement plus grand.

les fentes

Les fentes avant galbent et musclent les cuisses et les fessiers. Très pratiquées en salle, les fentes nécessitent un certain temps d’adaptation pour obtenir un bon équilibre.

 

hack squat

Cet exercice est beaucoup plus sûr que le squat barre libre car le risque d’arrondir le dos et moins important grâce au dossier. De plus le buste ne s’incline pas en avant, ce qui réduit les risques de blessures. Le seul désavantage par rapport au squat libre est qu’il ne permet pas de travailler les muscles stabilisateurs et l’équilibre.